Équilibriste Somnambule

ligne jaune

Le long de la ligne jaune,
Je continue de marcher sur la lame du rasoir.
Les yeux fermés,
Je joue les équilibristes somnambules…

Raccrochée à mes rêves, ils équilibrent mes décisions trop neuronales.
Prise dans la tempête, le bruit, les odeurs, les sensations,
Je laisse le vent chahuter les sens d’un épiderme très à vif.
A coté de la plaque, trop à l’ouest, la tête dans les étoiles…

J’ai choisi ma voie.
Qu’il faille ramper, courir ou hurler,
Trop ressentir et trop réfléchir.
Etre « je » ou être « toi », « ici » ou même « là bas »…

Pour moi ça sera vers l’infini et l’au delà…

——

TOUTES LES PHOTOGRAPHIES, IMAGES ET TEXTES SOUS LESQUELS S’AFFICHE CETTE PHRASE SONT CONSIDÉRÉS COMME DES ŒUVRES DE L’ESPRIT ET DANS CE SENS COMME PROPRIÉTÉS INTELLECTUELLES PROTÉGÉES PAR LE DROIT D’AUTEUR

 

Publicités

3 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s